Bien gérer un camping : 5 points à ne pas négliger

Bien gérer un camping : 5 points à ne pas négliger

Plébiscité par plus de six millions de français, le camping reste le mode d’hébergement privilégié de près d’un vacancier sur deux. Le taux de réservation entre juillet 2017 et juillet 2018 a fait un bond de 7% passant de 58% à 65%. (Chiffres du secrétaire d’état aux PME et au tourisme). Ces dix dernières années, le chiffre d’affaire de l’industrie de l’hôtellerie de plein air s’est octroyé un coefficient fois deux, soit 2 milliards d’euros. Cette hausse pourrait tenter certains de se lancer dans l’aventure : ouvrir ou reprendre un camping. Mais attention gérer un camping est une décision qui ne doit pas être prise à la légère, si vous voulez réussir votre projet de créer un camping ou de prendre la gestion d’un camping existant. Voici 5 points à ne pas négliger pour réussir votre projet

1 / Comment choisir entre la création d’un camping et la location gérance d’un camping ?

2 / Quelles sont les démarches à effectuer pour la création ou la gestion d’un camping ?

3 / Quel sera le type de vos hébergements ?

4 / Comment intégrer toutes les obligations de la gestion d’un camping ?

5./ Optez pour l’innovation pour bien gérer votre camping.

1 / Comment choisir entre la création d’un camping et la location gérance d’un camping ?

La gestion d’un camping existant

Choisir de devenir un locataire-gérant d’un camping, c’est l’occasion de créer son entreprise avec un investissement moins important.

Assujetti par un contrat entre un propriétaire de camping et une tierce personne (le gérant), la reprise d’un terrain de camping, déjà créé, peut être une très bonne solution : en effet dans les dix prochaines années, 30 à 40 % du parc actuel des terrains de camping seront des candidats à la reprise.

La création d’un camping

Créer son propre camping.est en revanche une opération qui est plus onéreuse et plus risquée. Il est fortement conseillé de réaliser une étude de marché. La création d’un camping peut s’avérer rentable si le camping est seul sur un vaste territoire. Nous vous conseillons de commencer par l’acquisition d’un petit terrain afin d’expérimenter votre gestion, une fois que vous serez rodé dans la gestion de votre camping, vous pourrez investir par étapes.

2 / Quelles sont les démarches à effectuer pour la création ou la gestion d’un camping ?

Les démarches administratives vont varier en fonction de la taille de votre camping. Vous devez différencier ce qui constitue le camping déclaré du camping aménagé. Dans le premier cas un camping déclaré peut accueillir 6 emplacements, c’est à dire un maximum de 20 personnes.et il nécessite une simple déclaration auprès de votre mairie. Dans le second cas, un camping aménagé peut accueillir plus de 6 emplacements. Vous devez effectuer une demande de certificat de conformité des travaux et d’un permis d’aménagement auprès de la mairie ou de la préfecture du lieu où votre voulez créer votre camping. C’est le permis d’aménagement qui détermine, non seulement le nombre d’espaces qui seront réservés aux caravanes, aux tentes, aux mobil-homes, mais également, leur emplacement précis.

3 / Quel sera type de vos hébergements ?

Les nouvelles tendances du camping démontrent qu’un camping, ce n’est pas seulement un alignement de tentes. Si ces dernières n’imposent aucune contrainte, les caravanes et les mobil-homes doivent pouvoir conserver leur mobilité. Toute construction rigide est alors interdite afin de de ne pas les entraver dans leur mouvement. Les HLL : habitation légère de loisir (chalets, bungalows, loges, cabanes, …) peuvent avoir une superficie supérieure à 35 m2. Et nécessitent une déclaration d’urbanisme dès que leur superficie va au-delà. Toute autre construction (abris de bois, taule.. ) reste, en principe, interdite. Réfléchissez bien aux futures installations de votre camping.

4 / Comment intégrer toutes les obligations de la gestion d’un camping ?

La création d’un camping nécessite un engagement personnel et un financement important. C’est un métier qui ne s ‘improvise pas. Il faut avoir le talent et les qualités d’un entrepreneur et d’un gestionnaire. Vous devez vous poser des questions essentielles. Quelle est la taille exacte de votre terrain ? Devrez vous faire des travaux ? Quelle est la capacité d’y développer un chiffre d’affaire. Une étude de marché accompagnée d’un vrai business plan s’avère nécessaire et obligatoire si vous devez emprunter auprès de votre banque. Il faut intégrer le fait qu’au début de votre activité vous allez peut être engranger de faibles revenus. Vous devrez être polyvalent, être capable de réparer vous même une fuite d’eau, et d’effectuer de menus réparations pour éviter des frais de gestion supplémentaires.

5./ Optez pour l’innovation pour bien gérer votre camping.

Les professionnels de l’HPA et notamment les campings sont capables d’innovation. Les nouveaux utilisateurs de ce mode d’hébergement sont de plus en plus demandeurs pour « vivre une expérience », dormir dans une cabane dans les arbres, suivre un programme de détente dans un spa.. vivre dans un tipi …(voir notre article sur les dernières tendances). De plus en plus de campings proposent un label « nature » éco-responsable. Le marché est devenu archi-concurrentiel avec près de 8 650 campings en France, vous devrez vous démarquer, et travailler votre concept qui fera votre spécificité, qui fera que votre camping est unique.

Fermer le menu
ante. efficitur. et, justo risus. consequat. diam eget Praesent consectetur